La motivation est l’élément clé de la persévérance scolaire et l’entourage de l’enfant y joue un rôle essentiel. Les enfants peuvent connaître comme nous des périodes de démotivation. Voici quelques trucs simples et efficaces pour vous aider à motiver votreenfant et ainsi, contribuer à sa réussite scolaire.

  • À la maison

Pour qu’un jeune se sente à l’aise et évolue agréablement dans le milieu scolaire, il doit avant tout avoir envie d’apprendre. Il ne faut pas attendre des enseignants qu’ils créent cette envie chez votre enfant, car c’est notre rôle à nous, parents, d’éduquer nos enfants. Le corps scolaire est là pour nous seconder dans cette tâche, mais il ne faut pas baisser les bras et s’attendre à des miracles si nous n’y mettons pas d’efforts.

Si vous voulez que votre enfant soit un apprenant excellent, ne limitent pas l’apprentissage aux murs de sa salle de classe. Votre enfant a besoin de votre aide pour ouvrir le monde des idées.

  1. Remplir le monde de votre enfant avec la lecture. À tour de rôle la lecture avec votre enfant plus âgé, ou d’établir une famille de temps à lire quand tout le monde lit son propre livre
  2. Renseignez-vous sur ce qu’il apprend à l’école, pas sur les résultats des tests.
  3. Encouragez-le à exprimer son opinion, parler de ses sentiments, et faire des choix
  4. Soulignez les nouvelles choses que vous apprenez avec enthousiasme.
  5. Mettez les événements quotidiens en occasions d’apprentissage. Encouragez-le à explorer le monde autour de lui

 

  • Quand la démotivation persiste…

Si votre enfant, malgré tous vos efforts, semble conserver une attitude négative face à l’école, il convient de prendre la chose au sérieux. Posez-lui des questions discrètes :

  1. Est-ce qu’il subit des pressions de la part d’autres élèves ou des professeurs?
  2. Est-ce qu’il a des amis?
  3. Est-ce qu’il entend correctement et voit bien au tableau?
  4. Est-ce qu’il a de la difficulté à se concentrer?
  • Les éléments qui favorisent la motivation scolaire A L’ECOLE
  1. Les attitudes intérieures de l’enseignante: l’empathie, la chaleur, l’ouverture, la tolérance, la confiance en soi, le sens de l’humour, etc.
  2. La valorisation des progrès de chaque enfant, quel que soit son rythme et le renforcement POSITIF.
  3. La capacité d’instaurer une saine discipline basée sur le respect des autres et la responsabilité individuelle.
  4. La capacité de résoudre des conflits.
  5. Un accueil de qualité le matin et le midi.
  6. Le dynamisme dans la façon d’enseigner.
  7. L’acceptation des erreurs faites par les élèves.
  8. L’écoute et la sensibilité face aux problèmes des élèves.
  9. L’élaboration d’un référentiel disciplinaire avec les élèves.
  10. Le décodage des intérêts personnels ET collectifs des élèves.

le comportement de l’élève dépend de ce qu’il retient des éléments qu’il perçoit pour expliquer ses succès et ses échecs.Eliane Souiaby

En guise de conclusion ,utilisez le jeu comme moyen d’apprentissage. Les jeux constituent un excellent moyen de sortir de l’aspect routinier des devoirs et leçons, qui rebute parfois les enfantse et permet d’accroître la motivation des jeunes et leur plaisir d’apprendre, développer leur créativité et leur capacité à résoudre des problèmes.

Post a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *